Lot n°4

Rare fragment de plaque

Adjugé 20 000 €

Rare fragment de plaque en ivoire marin sculpté profondément et en fort relief représentant le Christ bénissant. Assis sur l’arc-en-ciel et un coussin, le Christ bénit de la main droite et tient le Livre de l’autre au milieu d’une gloire en mandorle ; sa tête est entourée d’un nimbe crucifère, ses pieds reposant sur un suppedaneum ; il est vêtu d’une tunique aux pans croisés sur la poitrine qui épouse ses jambes et dont le bord inférieur enserrant ses chevilles forme des plis en zigzag ; il est inscrit dans une mandorle aux pointes aigües tenues par des anges dans des nuées dont il ne reste que les mains. Belle patine sombre et translucide.
Angleterre, art anglo-saxon, fin du Xe/début du XIe siècle

 

Hauteur : 7,9 cm – Largeur : 5,8 cm – Épaisseur : 1,6 cm

 

(fragmentaire, usure au visage, trou de fixation)

 

Provenance :

 

– Ancienne collection privée, Angleterre

 

Ce fragment devait vraisemblablement constituer le centre d’un plat de reliure d’Évangéliaire. Il représente le Christ en gloire, lors de son Ascension, la mandorle portée pas les anges symbolisant le passage de la Terre au Ciel. Cette sculpture est à rattacher à l’art des ivoiriers anglo-saxons du Moyen Âge qui travaillaient l’ivoire de morse. On peut comparer plus précisément son style avec celui d’une Vierge à l’Enfant qui s’inscrit dans une mandorle polylobée portée par des anges, le bord inférieur de la robe de la Vierge formant des boucles resserrées semblables à celle du Christ autour de ses chevilles (Ashmolean Museum, inv. AN 1978.332, fig.a). Ce même motif de plis se retrouve sur le périzonium du petit Christ crucifié conservé au Louvre provenant de l’abbaye de Fécamp (inv.OA 11961, fig.b). Ces plis en zigzag annoncent le « style de Winchester » qui s’est exprimé dans les enluminures et les ivoires en Angleterre et dans le nord de la France et qui a connu son l’apogée au XIe siècle. L’épicentre de ce style semble avoir trouvé son origine dans les ateliers de cette ville du sud de l’Angleterre qui a fourni le Psautier Tiberius conservé à la Bristish Library réalisé entre 1050 et 1075 (Cotton MS Tiberius C VI). Il est caractérisé par les bords des vêtements qui sont animés de nombreuses échancrures ; en ivoire de morse, la Vierge et le saint Jean du Musée Sandelin de Saint-Omer en étant la plus parfaite expression (vers 1000, inv. 2822.2).
Ce rare Christ bénissant est à placer au début de ce courant artistique ; on peut ainsi le rapprocher de celui qui illustre la Bible de l’abbaye de Saint-Bertin de Saint-Omer conservée à la Bibliothèque municipale de Boulogne-sur-Mer, réalisée sous l’abbé Odbert vers 986-1007 (inv. 0011, fig.c).

 

Ouvrages consultés :

 

– D. Gaborit-Chopin, Ivoires du Moyen Age, Paris, 1978, p 88-90.
– Y. Bourel, Chefs d’œuvre du musée de l’hôtel Sandelin, n.s., 2004, p134-135.

 

A rare fragment of a morse ivory plaque, Anglo-Saxon art, late 10th/early 11th century

En savoir plus
Vente
calendrier 07/07/2022 15:00
BINOCHE ET GIQUELLO

Drouot – Salle 9

Voir la vente
Déposer un ordre Se renseigner
Catégorie Europe
Vente
07/07/2022 15:00 BINOCHE ET GIQUELLO

Drouot – Salle 9

Voir la vente
Catégorie Europe
Vente
07/07/2022 15:00 BINOCHE ET GIQUELLO

Drouot – Salle 9

Voir la vente

Autres objets de la vente