Lettre D enluminée

Lot n°135

2 000 / 3 000 €Vendu 6 200 €

Lettre D enluminée provenant d'un antiphonaire ou d'un graduel à décor de feuilles d'acanthe, de cuirs découpés, d'un buste d'homme casqué et ailé, d'un bijou orfévré avec cabochon d'émeraude et perles. Revers, fragment de texte surligné avec cachet de collectionneur.
Espagne, Seconde moitié du XVIème siècle
H.: 24,8 cm - L.: 20,9 cm
(Légers accidents)

Provenance : Ancienne collection Robert Forrer (1866-1947), archéologue et historien d'art, Strasbourg (Lugt, n°L.941a)

Cette impressionnante initiale est à rapprocher des lettres E et I des collections du musée du Louvre (Inv. 33531 et 33531bis) et du A conservé à l'Art Institute of Chicago (1926.1572). Ces lettres de très grande taille proviennent d'un même livre de chœur vraisemblablement démembré durant la Révolution dont le peintre-enlumineur demeure anonyme. On reconnaît ses fonds bleus ou rouges, son goût pour les motifs orfévrés et naturalistes, les ombres portées et les délicats petits rinceaux or.

Ouvrage consulté : F. Avril, N. Reynaud et D. Cordellier sous la dir. De, Les Enluminures du Louvre - Moyen Age et Renaissance, Paris, 2011, p 258-260.

  • 1616420347-135.png
 

Voir la galerie